Quelle seconde vie pour nos déchets?

Le nouveau sac taxé arbore 12 pictogrammes qui représentent des matières qui n’ont pas leur place dans le sac à ordures ménagères. Que faire de ces déchets? En les retournant à leur point de vente ou en les amenant à la déchetterie, nombre d’entre eux connaissent une deuxième vie, voire une troisième, une quatrième… parfois jusqu’à l’infini. Faisons le choix de recycler plutôt que d’éliminer!

papier cartonverrepetfer blanc

aluminium canetteshuilesvegetauxtextiles

produits toxiques medicamentspilesampoulesappareils menagers

Autres déchets

capsules aluminiumcarrelage dechet constructionobjets encompbrants

 

La commune met à disposition des habitants des points de collecte nommés "Ecopoints" ainsi qu'une déchetteries qui peuvent recueillir:

  • le papier, carton,
  • le verre,
  • les bouteilles et emballages en PET (portant le logo PET-Recycling officiel),
  • les récipients en fer blanc (boîtes de conserve), aluminium,
  • les capsules de café en aluminium,
  • les piles,
  • les huiles usagées (végétales, minérales),
  • les appareils électroniques,
  • les inertes (carrelage, vaisselle, etc.),
  • les objets encombrants (meubles, jouets, matelas, etc. / objets supérieurs à 60 cm),
  • les produits liquides tels que peintures, vernis, produits phytosanitaires, etc.,
  • les déchets organiques (gazon tondu, compost, etc.),
  • etc.

A noter que vous pouvez également donner vous-même une seconde vie à certains de ces objets, en confiant par exemple les meubles dont vous voulez vous séparer à des organisations telles que Hiob, Emmaüs, Tell-Tex, ou en déposant vos vêtements auprès du conteneur d’une organisation caritative par exemple, TexaidCaritas Valais ou Procap.

Quant aux déchets organiques, si vous possédez un jardin potager, vous pouvez découvrir les joies du compost, et faire profiter vos légumes et fleurs d’ornement d’un engrais vert et naturel!