Imprimer

A partir de la mi-mars, 650 personnes ukrainiennes devraient être accueillies chaque jour par la Suisse selon les prévisions de la Confédération, soit 30 par jour en Valais. Pour renforcer son dispositif d’accueil, le canton du Valais lance un appel à la population et aux communes. Il recherche activement des infrastructures d’hébergement individuelles ou collectives dans toutes les régions du canton.

Un guichet cantonal unique se charge de réceptionner les propositions citoyennes à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 027 606 48 74 ou 079 765 70 95.

Le Valais s’attend une trentaine d’arrivées quotidiennes de réfugiés en provenance d’Ukraine. Afin de faire face à cette situation, le Canton lance un appel à la population et aux communes.

Le Service de l’action sociale (SAS), par son Office de l’asile (OASI), recherche actuellement activement, dans toutes les régions du canton, des infrastructures d’hébergement individuelles ou collectives. Un guichet cantonal unique se charge de réceptionner les propositions. Celui-ci peut être contacté de préférence à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ou par téléphone au 027 606 48 74 ou au 079 765 70 95.

Au vu des besoins actuels, la hotline cantonale répond actuellement en priorité aux propositions d’hébergement et aux interrogations de la population quant à la prise en charge des personnes en provenance d’Ukraine. A ce jour, l’Office de l’asile a déjà pu libérer immédiatement 300 places dans ses structures ordinaires et va pouvoir dès le début avril en offrir encore 400 supplémentaires dans des nouveaux centres hébergements collectifs.

Les personnes souhaitant accueillir des réfugiés ukrainiens à domicile peuvent s’adresser à l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) en charge de coordonner, au niveau suisse, l’hébergement dans les familles d’accueil privées. (email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ; tél. : +41 31 370 75 75).

Les familles qui accueillent déjà aujourd’hui des réfugiés, sont priées de les annoncer à l’Office de l’asile pour pouvoir bénéficier de la couverture d’assurance des frais médicaux et pharmaceutiques dans l’attente de l’octroi d’un permis S délivré par la Confédération. Seules les personnes enregistrées dans l’un des centres de la Confédération obtiendront le statut de protection S et bénéficieront de l’assistance relative à ce statut.

Afin de faciliter ces enregistrements, la Confédération a mis en ligne un lien sur la page d’accueil du Secrétariat d’Etat aux migrations. La personne pourra s’inscrire en ligne pour convenir d’un rendez-vous dans l’un des centres d’enregistrement. Elle recevra ensuite une confirmation de l’enregistrement de sa demande ainsi qu’une attestation de prise en charge des frais médicaux.